Bonjour tout le monde ! Et non ce blog n’est pas mort (enfin pas tout le temps). Je suis en train de déterrer des vielles reviews que j’avais fait sur le forum de mon association histoire de les partager à plus de gens, j’ai aussi une mise à jour à apporter dans l’article sur ma repro de porte-plaques LBX Armatus par TMC vu que je lui ai enfin installé un backpanel (après 5 ans à l’utiliser) et fait une grosse modif sur la partie avant. Mais ce n’est pas le sujet de cet article, ici on va parler Autriche, pistolet et plastique. Bref, on va parler Glock !

Introduction: les Glock et moi

Et comme pour l’article sur mon custom de M4 SOPMOD III on va commencer par un petit disclaimer : j’ai jamais été grand fan de Glock (oh non pas encore) et quand le G45 est sorti je ne comprenais pas son intérêt. Alors il y a bien sûr quelques uns de leur pétards que je trouve sympa comme les toupitits G42/43 ou le 19X parce qu’il a une gueule et une couleur sympa, il y a aussi le G26 Advanced sorti par Marui il y a très longtemps et même si il se base sur le Glock 26 ce n’est pas une reproduction d’un vrai modèle donc… ça ne compte pas vraiment.

Mais pourquoi j’ai fini par acheter une réplique de G45 ? Déjà j’ai pu prendre en main le vrai (sans pouvoir tirer avec malheureusement) lors de Milipol 2019 et j’avoue que j’ai bien aimé. C’était la première fois que j’ai pu essayer l’ergonomie des Gen 5, vient ensuite le compromis proposé par le crossover que sont les G45 et G19X qui est, je l’avoue, intéressant.

Du coup j’ai voulu me mettre au tir, déjà parce que ça m’intéressait depuis un bon moment et j’avais dans l’idée que mon premier achat serait un Glock 45 MOS. Mais ça ne s’est pas super bien passé, rien de grave je comprend juste pourquoi les clubs et les stands ont la réputation, en France, d’être rempli de vieux élitistes aigris de par mon expérience désastreuse que je ne détaillerai pas ici (c’est faux j’avais commencé à écrire un truc mais ça allait être plus long que l’article).

Entre temps Umarex et VFC ont sorti une réplique GBB du Glock 45 qui à ce moment là ne m’intéressait pas pour la raison cité plus haut. Mes plans ayant changé après mon expérience du tir en club, j’ai commencé à surveiller les sites en Europe où cette réplique était dispo quand un beau jour sur la partie occaz de France-airsoft, j’en trouve un comme neuf pour 100€. Il ne m’en fallait pas plus : j’ai contacté le vendeur et la réplique était en route.

*voix de Dumbledore* CEPENDANT pour le tir je voulais prendre un Glock G45 MOS à savoir la version optic ready, du coup j’ai cherché ce qu’il existait niveau culasse MOS pour ce G45 VFC, j’ai fini par en trouver une et c’est le sujet du jour.

Culasse MOS Bomber Airsoft pour G45 VFC

Après cette intro bien trop longue (mais vous avez l’habitude si vous avez lu la review de mon custom SOPMOD III) passons au vif du sujet.

Il s’agit d’une culasse type MOS ou Modular Optic System en aluminium de chez Bomber Airsoft acheté sur le site Proactstore pour environ 200€. Il s’agit du site chez qui j’avais acheté le gaz block Geissele et le réhausseur pour T1 pour ma M4 SOPMOD III.

La culasse est livrée dans une toute petite boite en plastique un poil triste à mon goût mais avec pas mal de pièces à savoir:

  • La culasse type MOS en aluminium (duh) avec tout les marquages
  • Le canon en alu lui aussi avec des marquages correspondant à ceux de la culasse (genre le numéro de série)
  • Un extracteur factice
  • Une plaque de finition (celle pour quand on y monte pas de point rouge)
  • Une plaque de fixation pour viseur type RMR Trijicon
  • Toute la visserie pour mettre en place ce kit (et uniquement ce kit, ça aura de l’importance pour plus tard).

Le kit est livré sans notice de montage, c’est pas la chose la plus compliquée à faire certes et je ne demande pas forcément une notice papier mais le minimum aurait été de proposer un QR-Code ou un lien pour une version dématérialisé, ça aurait été un plus surtout pour ceux qui mettent rarement les mains dans le cambouis et encore plus quand c’est du cambouis de chez VFC.

À noter que j’ai choisi la version aluminium mais cette culasse est aussi disponible en acier pour ceux qui veulent un rendu plus proche du réel (mais avec des perfs potentiellement moins bonne). La culasse aluminium pèse 71g (88g avec le canon) contre 60g pour la culasse VFC (et 102g avec le canon de base).

Et concernant la partie MOS, comment ça fonctionne ? Contrairement à la plupart des culasses optic-ready proposées en airsoft ici le montage n’est pas directement moulé dans la culasse et prévu pour un seul type de montage. Bomber s’est inspiré du système MOS sans le reproduire ce qui permet de conserver le blowback housing de base et ne pas perdre en volume de gaz dans le cylindre. Du coup la culasse présente un gros trou juste avant la mire arrière dans lequel on pourra loger la plaque de finition fournie ou une plaque d’adaptation d’optique ce qui permet de ne pas être limité à un seul type d’optique tout en restant relativement low-profile là où une culasse avec RMR cut standard va demander une plaque d’adaptation en surcouche.

Avant d’attaquer le montage il va falloir récupérer quelques pièces sur l’ancienne culasse :

  • L’ensemble blowback housing et nozzle
  • L’ensemble canon interne et bloc hop-up
  • Le ressort de rappel et sa petite cale en plastique
  • Les mires avant (et sa vis) et arrière
  • Et pour finir la back plate

Attaquons le montage donc. Après avoir retiré tout les éléments de la culasse de base, on se retrouve avec une bonne pile de pièces et aucun manuel (mais je l’ai déjà dit ça).

On commence par remonter les organes de visée ainsi que choisir et mettre en place la plaque MOS de notre choix, de mon côté je vais partir sur une que j’ai acheté en même temps que la culasse et dont je parlerai plus tard dans l’article. Seule la mire avant sera fixée avec la vis qui va avec, la mire arrière sera verrouillée dans l’étape suivante, de même pour la plaque MOS.

On positionne l’extracteur dans son encoche et on vient loger l’ensemble blowback housing / nozzle à son emplacement en faisant bien attention à ne pas perdre le ressort de rappel du nozzle.

Une fois le blowback housing en place on va utiliser la petite vis pour fixer la plaque MOS en place et ici le manque d’instructions se faire sentir : au début j’ai mis en place la vis de la plaque MOS avant de remettre en place le blowback housing, ce dernier était du coup mal calé et empêchait le back plate de se mettre en place correctement. J’ai mis 10min à regarder la culasse comme un nigaud avant de comprendre comment il fallait réellement la monter… Donc il faut bien: monter la plaque MOS, mettre en place le BBH puis verrouiller la plaque à l’aide de la vis courte. D’ailleurs si vous voulez changer de plaque à la volée, comme ce que propose le véritable système MOS, il faudra déposer la culasse et démonter la back plate donc autant dire qu’il faut avoir du temps et un plan de travail dans l’idéal.

Après cet épisode douloureux on vient placer la back plate et on utilise la vis longue fournie pour fixer le blowback housing, la back plate mais aussi verrouiller la mire arrière.

On passe maintenant au canon et j’ai rencontré un peu de résistance au moment de sortir l’ensemble hop-up / canon interne du canon externe de base, j’ai dû y aller à coup de marteau (qui était en fait un gros tournevis) sur un tournevis plat pour réussir à les chasser sans trop galérer. L’insertion était elle un peu plus simple même si j’ai à nouveau dû utiliser le marteau-tournevis pour me faciliter la tâche.

Il ne reste plus qu’à mettre le nouvel ensemble canon-hopup dans la culasse, mettre en place le ressort de rappel et sa cale. Tadam la culasse est prête. On pensera avant de remettre la culasse sur la frame de graisser les surfaces en frictions, ça ne fait pas de mal et le cycle sera meilleur.

Mount ACRO Bomber Airsoft pour culasse MOS

Alors les RMR c’est sympa mais moi j’avais une reproduction d’ACRO P-2 qui trainait, à la base il devait aller sur mon AK-12K mais une repro Holy Warrior de XPS-1 à finalement pris sa place. Et ça tombe bien parce que Bomber Airsoft propose une plaque d’adaptation ACRO pour leur kit culasse pour environ 25€. En plus ça vient du même fabricant que la culasse, ça devrait se monter sans soucis (non).

L’installation se fait comme les plaques fournies avec la culasse, on commence par insérer l’avant de la plaque (là où il y a un petit ergo) sur l’avant du trou de la culasse puis on rabat l’arrière, le cylindre avec le filetage de la plaque devrait se loger de lui-même dans le trou qui lui est dédié dans la culasse. Ensuite on force dessus pour le loger correctement (plus ou moins fort selon le respect des tolérance de Bomber).

Pour verrouiller la plaque je pensais qu’il fallait réutiliser la vis fournie avec la culasse, c’est logique vu qu’elle est aussi utilisée par les plaques fournies avec la culasse MOS de la même marque… sauf que non, la vis est trop courte, enfin je devrais plutôt dire que le cylindre de la plaque ACRO et trop court. Du coup il faut une vis légèrement plus longue mais avec une tête plaque et fine si possible, chose que j’ai trouvé sur mon vieux toaster de PC portable.

Et là c’est nickel mais débile, je veux dire j’ai acheté un adaptateur proposé par le fabricant de la culasse et prévue exprès pour cette dernière. Et la plaque ACRO n’était pas livrée avec sa propre vis de montage.

Et si vous pensez que je suis au bout de mes peines, pas du tout.

Los problemos hermanos

Une fois tout remonté je teste, ça semble fonctionner, super ! Mais lors de la première partie avec mon super blaster j’ai plein de problèmes de cycle et la culasse a du mal à revenir en avant.

De retour chez moi je me retourne le cerveau pour comprendre d’où ça vient, je démonte, remonte et teste la réplique à de nombreuses reprises. Je me dis que ça vient peut-être de la culasse, le système MOS a du très légèrement baisser la hauteur du BBH et le nozzle se coince sur les lèvres du chargeurs (alors oui, il y a de ça) puis je me rend compte que je n’ai ce problème que sur deux chargeurs, des VFC Gen5 neufs que j’ai pris en même temps que la culasse et la plaque ACRO. Et après un peu de recherche sur le web je tombe sur ça :

Mais de mon côté aucun soucis avec les nouveaux chargeurs et la culasse de base. Donc il y a bien un soucis avec le BBH qui est très légèrement plus bas à cause de la nouvelle culasse. Je vais continuer d’investiguer d’où peut venir le problème, en attendant retour à la culasse de base histoire de pouvoir jouer avec mon G45.

EDIT 5/12/2022: Il s’agissait d’un problème d’interface chaise-clavier (en gros c’est moi le boulet) pour la culasse, je serrais trop la vis de fixation de la plaque ACRO ce qui donnait un peu d’angle au blowback housing et faisait accrocher le nozzle aux chargeurs… enfin je crois parce que là sans savoir serré trop et en ayant graisser le tout le cycle est bon. Si il n’y a pas de nouvel EDIT par la suite c’est que le problème venait bien de là.

Mais du coup, content ?

Et bien malgré tout oui. Certes il y a quelques trucs à faire mais il est pas si loin de fonctionner comme il faut que ça et j’ai pu quand même en profiter avec le seul chargeur qui n’avait pas de soucis.

La culasse est chouette, la finition bonne et les marquages sont plus propre je trouve, à voir comment elle vieillit. La possibilité de monter une petite optique est un gros plus, ça donne un look vraiment cool à la réplique, encore plus avec la brique qu’est l’ACRO.

Mais y a quand même quelques aspects où le bas blesse et pas qu’un peu. Je l’ai déjà dit à plusieurs reprise mais des instructions de montage ça aurait vraiment été bien, d’accord une culasse c’est juste du « drop-in’ il n’y a rien de bien compliqué seulement leur approche du système MOS pour l’airsoft, tout aussi bien soit-elle, n’est pas forcément facile à aborder. Ou c’est juste moi qui est débile. Dans les deux cas une notice pour la partie MOS en .pdf ça n’aurait pas fait de mal.

Ensuite la plaque pour ACRO, c’est quand-même con de proposer une pièce pour une culasse qu’ils ont conçu et qu’il y ait de problème de compatibilité à savoir le fait de devoir la rentrer en force au début puis surtout la vis quoi, merde. Et autre aspect un peu dommage c’est que contrairement à la pièce pour monter un dot type RMR fournie avec la culasse, la plaque pour ACRO n’a pas le même niveau de finition que se soit niveau traitement ou usinage, on a même pas le report des stries de préhension.

Et pour finir, le prix. Déjà c’est trouvable qu’en Asie (je l’ai acheté à un shop à Taiwan de mon côté) donc préparez les billets pour nos chers amis de la douanes, YAY ! Mais au delà de ça 200€ pour une culasse basique (bon il y a aussi le canon et tout le reste certes) avec un packaging triste comme un poisson rouge et surtout PAS D’INSTRUCTIONS, désolé d’être lourd sur ce point mais 200€ pour que je me démerde avec ma b*te et mon couteau c’est débile. Au moins pour la plaque ACRO je savais à quoi je m’attendait avec les photos du produit et les 25€ demandés. D’ailleurs pour les curieux la version acier est à quasi 300€ et propose la même prestation.

Bref malgré tout ces pavés pour râler j’en reste quand-même satisfait et ce n’est que le début du custom sur ce Glock, il y a d’autres choses qui arrivent (et spoiler les galères ne sont pas terminées) ! La suite dans le prochaine article où on va améliorer l’ergonomie déjà très bonne de ce Glock 45.

À la prochaine !

2 pensées sur “[Custom] Glock 45 VFC: culasse MOS et ACRO P-2

  1. Salut,

    Merci pour toutes ses informations.

    Est ce que le glock ne galére pas trop à cyclé avec l’acro ?

    Merci d’avance !

    Répondre

    1. Salut, hormis température vraiment froide je n’ai pas rencontré de soucis.
      Je le fais tourner avec de l’Ultrair mais tout autre gaz 130PSI devrait faire l’affaire.
      Pour l’hiver je pense que le mieux c’est de virer le dot, ça peut se faire sans trop de soucis. Passer sur du gaz 150PSI pourrait aussi résoudre le soucis mais je n’ai pas essayé.

      Par contre je vais devoir mettre à jour l’article, le mount s’est fait catapulté après un chargeur entier : la tête de vis doit être trop petite et elle est passé au travers du trou du blowback housing, je vais me pencher sur ce soucis dès que j’aurai du temps.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *